Nos prestations

Procédure accélérée de sortie de crise : la #Médiation3.0

Osez la #Médiation3.0 !  Pour tout savoir, cliquez sur : mediationvalue.org

Les attentes du monde des affaires et le contexte actuel Covid-19 permettent de repenser la gestion des litiges, vers plus d'agilité, plus d'efficacité, avec des coûts maîtrisés.

Les acteurs économiques ont toujours souhaité résoudre rapidement leurs litiges, sans procédures longues, sans aléa. Ce n'est pas souvent possible.

La suspension des audiences judiciaires l'engorgement des juridictions au retour du confinement commandent cette évolution de manière systémique.

La médiation est le seul mécanisme permettant une résolution rapide, optimisée et sécurisée des différends. La rapidité du processus limite mécaniquement les coûts.

Par sa méthodologie imparable, la médiation certifiée offre plus de 70% de chances de parvenir à un accord (source : CMAP), alors que les approches traditionnelles ne fonctionnent plus.

Pour optimiser ses chances de réussites, la médiation doit se dérouler sous l'égide d'un médiateur formé, appliquant une méthodologie certifiée, disposant des compétences professionnelles adéquates.

Dirigeants, actionnaires, vous négociez tous les jours avec talent, mais sans concrétisation si les positions respectives des parties sont trop éloignées.

Or la médiation n'est pas une négociation. C'est infiniment plus puissant.

Le Médiateur, indépendant, neutre et impartial, n'est ni un juge, ni un arbitre. Il ne rend aucune décision.

C'est la méthodologie qui est clef : le Médiateur offre aux parties un cadre d'expression et d'échange confidentiel leur permettant de dégager une motivation commune pour construire une solution de sortie « par le haut ». Et ce sera leur solution.

Celle-ci répondra mieux aux besoins fondamentaux des parties qu'une décision judiciaire tardive, parfois frustrante et toujours aléatoire.

En réalité, l'accord trouve souvent son équilibre au-delà du différend initial. Le "miracle" de la médiation fait que les parties vont identifier des éléments extrinsèques leur permettant de dégager une solution bien meilleure qu'une décision judiciaire et ce, dans l'intérêt de toutes les parties au litige.

La médiation peut être mise en oeuvre à tout moment : dès lors qu'une difficulté se pose aux parties, avant toute mise en demeure ou en plein coeur d'une procédure judiciaire.

La médiation est un outil très puissant d'anticipation des crises ou des impasses dans lesquelles se trouvent parfois les dirigeants, structures dirigeantes et les actionnaires, notamment les fonds d'investissement ou family offices, au préjudice de l'entreprise :

 

  • renégociation de pactes d'actionnaires en considération des objectifs et intérêts cachés ou insuffisamment définis des actionnaires de référence ; 
  • identification, redéfinition et aménagement des agendas de sortie d'actionnaires de référence, d'actionnaires minoritaires, d'obligataires ou de dirigeants ;
  • redéfinition des règles de gouvernance ;
  • etc.

 

La médiation est aussi un outil très efficace de résolution des crises ouvertes de gouvernance :

 

  • conflits entre actionnaires et/ou dirigeants et/ou société ;
  • conflits entre émetteur et obligataires et autres porteurs de titres ;
  • conflits relatifs aux comptes sociaux et expertise de gestion ;
  • mises en cause de la responsabilité civile ou pénale de dirigeants ;
  • ruptures de mandats sociaux et/ou de contrats de travail impliquant des dirigeants ou des cadres dirigeants
  • etc.

 

La médiation est encore un outil très puissant de résolution des litiges liées aux opérations de fusions-acquisitions et de private equity :

 

  • pourparlers, de LOI ;
  • investissement ;
  • garantie d'actif et de passif ;
  • complément de prix ;
  • comptes sociaux et expertise de gestion ;
  • application ou blocage de pactes d'actionnaires ;
  • etc.

 

La médiation est enfin un outil très efficace de résolution des litiges en matière de contrats commerciaux complexes, dans tous les domaines du droit des affaires et quel que soit le nombre de parties au litige.

L'accord de médiation, signé numériquement, sera définitif et aura force obligatoire.

Jean-Vasken Alyanakian, médiateur certifié et agréé par le CMAP - Centre de médiation et d'arbitrage de PARIS, également inscrit en qualité de médiateur près la Cour d'appel de VERSAILLES (2021), pratique la médiation en droit des affaires.

Cette activité est exclusive de l'activité d'avocat de Jean-Vasken ALYANAKIAN, tant dans ses objectifs que sa philosophie et bien sûr sa technique: pour tout savoir sur cet aspect, cliquez ici.

Jean-Vasken Alyanakian intervient en qualité de Médiateur dans un dossier uniquement s'il n'est pas déjà intervenu en qualité d'avocat dans l'intérêt de l'une des parties à la médiation, que ce soit à l'occasion d'un conseil, d'un contentieux ou d'une médiation (en qualité d'avocat de partie "médiée"). Il ne peut y avoir aucun conflit d'intérêts.

Jean-Vasken Alyanakian, en qualité de Médiateur, accompagne simultanément l'ensemble des parties à un litige, dans leur intérêt commun, à condition que celles-ci le contactent conjointement, directement ou par l'intermédiaire de leurs avocats : jva@mediation30.org.

La #Médiation3.0 s'effectue, le cas échéant, par visio-conférence combinée à d'autres techniques contributives innovantes qui optimisent cette approche augmentée "3.0".

Aujourd'hui, les acteurs économiques ont l'opportunité d'entrer résolument dans ce nouveau monde, plus rapide, plus exigeant, plus créateur de valeur.


Osez la #Médiation3.0 !  Pour tout savoir, cliquez sur : mediationvalue.org

 

 

ALYANAKIAN AVOCATS - 3 avenue MOZART - 75 016 PARIS - FRANCE | Tel : +33 (0)1 45 25 45 78 | Fax : +33 (0)1 45 25 63 90